LUTTER CONTRE LA DESINFORMATION EN LIGNE EN PERIODEELECTIORALE EN CÔTE D’IVOIRE : LE NDI ET L’OIDH ONT ORGANISER LEURS 6EME FORUM DE SENSIBILISATION SUR L’IMPACT DES FAKES NEWS.

Accueil / Uncategorized / LUTTER CONTRE LA DESINFORMATION EN LIGNE EN PERIODEELECTIORALE EN CÔTE D’IVOIRE : LE NDI ET L’OIDH ONT ORGANISER LEURS 6EME FORUM DE SENSIBILISATION SUR L’IMPACT DES FAKES NEWS.

« Comment faire face à la désinformation en période électorale ?» c’est sur ce thème qu’a eu lieu le 6eme forum sur l’impact de la désinformation organisé par le National Democratic Institute (NDI) le mardi 27 octobre 2020 à l’hôtel La Rose Blanche sise à Cocody-Angré Mahou(Abidjan). En partenariat avec l’observatoire Ivoirien des Droits de l’Homme (OIDH). Le forum a enregistré la présence des structures nationales et internationales, des organisations de la société civile, des analystes, des blogueurs, des journalistes de la presse écrites, des médias en ligne et des jeunesses des partis politiques.Après le mot de bienvenu du directeur résident du NDI, M. KEVIN ADOMYKPOR et l’allocution du représentant de l’OIDH, place à été donné a l’un des quatre panelistes du séminaire, l’expert YANNICK ANAKY pour sa présentation sur le rapport de synthèse du monitoring de la désinformation en ligne en période électorale. Les échanges étaient ouverts avec les participants qui n’ont pasmanqué d’apporter leurs différentes contributions. Mme Marie laure ZAKRY, coordinatrice du programme « Femme Occupez les médias », est intervenue sur l’impact de la désinformation sur la femme citoyenne et l’influence négative de la désinformation sur le plan économique et social.

« Avec l’accès libre des réseaux sociaux On s’est rendu compte que beaucoup d’acteurs utilisent ce canal pour distiller auprès de la population un certain nombre d’informations qui peuvent mettre à mal la cohésion sociale avec parfois des discours de haine et je pense que dans un contexte comme celui de la Côte d’Ivoire, il est très important pour les acteurs de la société civile de faire une revue régulière de ce qui s’y passe et de pouvoir alerter l’opinion nationale et internationale » a déclaré le Directeur résident du NDI, KEVIN ADOMYKPOR. Selon le Directeur général de l’Observatoire de la Solidarité et de la Cohésion Sociale (OSCS), COULIBALY IBRAHIM, L’OIDH et le NDI veillent sur un aspect très important de maintien de la cohésion sociale à travers les réseaux sociaux. Il affirme que la plupart des conflits que vivent les populations dans les différentes communautés, sont pour la plupart provoqués directement par la désinformation. Sensibiliser sur l’éducation aux médias, et réduire l’impact de la désinformation en ligne en période électorale sur les individus et la société, tel est l’objectif que veut atteindre le NDI et son partenaire L’OIDH en cette période électorale en côte d’ivoire.Rappelons que du 24 au 31 octobre, a lieu, la semaine mondiale de l’éducation aux médias autour du thème : « Résister à la désinfodémie : l’éducation aux médias et à l’information pour tous et par tous ».ELLA DJIGUIMDECette publication a été produite avec le soutien financier de l’Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité de Studio Mozaik et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne. Cette publication a été produite en partenariat avec la DW Akademie. Son contenu relève de la seule responsabilité de Studio Mozaik et ne reflète pas nécessairement les opinions de la DW Akademie.

Laisser un commentaire